Une goelette

Ma photo
grece, mer égée, Greece
A la retraite ,parti conquérir le monde ,me trouvant bien partout ,je ne crois pas en faire le tour.

mercredi 7 décembre 2016

Cinq colonnes et là une


Cinq colonnes et  là une
                                                              Il faut bien justifier le titre 




 cinq colonnes



Et là une
 
 
 
 
 
 
Le vent a cessé, j’en profite pour me faire une petite balade vers Karisto.

 
 
 
La fameuse carrière d’où sont parties les colonnes de différents monuments antique de la région et de plus loin même parait il.

 
 
 
 
 
Lors de la balade précédente j’avais repéré le point de départ et c’est sans soucis que je me trouve à Milli village de montagne pour entamer le circuit.

 
 
 
 
 
 
 
 
Le balisage est bon,
 
 
 
 
 
il suit une voie antique pas très marquée, il faut bien regarder pour s’en apercevoir.

 
 
 
Une demi-heure après je me retrouve déjà devant le but de ma visite.
 
 
 
 
 
 
Les colonnes sont là prêtent à être livrées.
 
 
 
 
 A l’époque elles étaient tirées vers la mer sur des traineaux en rondins de bois puis accrochées entre deux bateaux pour la partie nautique.

 
 
 
 
Je reste un bon moment songeur en pensant à l’activité qui devait régner ici, alors qu’aujourd’hui j’y suis seul.

 
 
 
Je ne suis pas venu pour faire une demi heure de rando,
 
 
 
 
 
 
 
 je continu vers le haut sans trop de trace, puis finalement je retrouve des marques que je suis.

 
 
 
 
Une heure plus tard je suis sur la piste qui mène au Mont Ochi,
 
 
 
 
je suis bien tenté, mais pour une fois je suis prudent,
 
 
 
 
 
je ne connais pas suffisamment les lieux pour m’embarquer dans cette aventure de faire une boucle avec une carte pas trop détaillée.

 
 
 
 
 
 
Je fais demi-tour en restaurant les cairns le long du chemin.

 
Belle journée, demain confiture.

 
D’abord un petit détour vers une chapelle rigolote bâtie sur une source.

 
 
 
 
 
 
 
 
En face de la carrière « Obélix » ici ce n’est pas la route des vins mais celle des cailloux,
 
 
 
 
 
 
 
incroyable le nombre d’entreprises qui en fabriquent. Il y a toutes les formes et couleurs du dolmen, poutre, pavage, des palettes s’alignent dans tous les coins, il faut dire que le caillou pousse mieux que le blé ici.

 
 
Dans les projets de la semaine j’ai prévu d’aller trainer vers la maison des dragons pour y faire une cueillette d’arbouses,
 
 
 
 
 
 il était temps dans les hauteurs où elles étaient les plus belles, le vent et la pluie les ont fait tombées, un tapis rouge dans les épineux, je m’en cueille tout de même une bonne quantité de quoi remplir quelques pots.
 
Un cri :Tout mes vœux de rétablissement à mon Fils dont je suis sans nouvelles depuis huit ans.
 
 

jeudi 1 décembre 2016

Hivernage ,hibernation.


Hivernage ,hibernation.

 
 
 
Me voilà entre deux gites le bateau d’un coté et le studio à Marmaris.

 
 
 
 
Bricolage sur le bateau puis lorsque le ras le bol se fait sentir direction le Sud d’Eubée pour une cure de repos et retrouver l’envie de revenir bricoler. Le plan n’est pas trop mal.

Donc après une semaine de travail sur une ambitieuse capote en polyester j’ai laché la résine  pour le désert de Marmaris, car il faut bien le dire là-bas je ne suis pas gêné par les voisins.
 
Heureusement que l’ami Yanis est présent pour échanger nos sentiments réciproques et personnels sur le monde actuel.

J’apprends à le connaître, il me stupéfait. Lorsque j’arrive il est absent, il est à Athénes dans la suite des officiels réunis pour la visite de Obama en tant que représentant de la municipalité, proche des petits fours il n’en perd pas une miette.

On se retrouve à la taverne boucherie pour faire maigre étant tout deux en essai d’abstinence, effectivement il demande que la portion de viande soit coupée en deux une moitié pour le repas l’autre dans dogybag  pour son repas du lendemain. Moi j’ose pas et puis j'ai faim.

Il doit repartir bientôt pour la France et prépare ses bagages.

Pour ma part j’ai d’autres occupations notamment celles de me faire tailler les plexi de la future capote, une miroiterie ultra moderne à Karisto fait le boulot, curieux j’ai le droit à la visite, c’est immense le matériel au dernier cri de la technique ,pont roulant qui amène des glaces sur une table qui s’oriente pour la recevoir pupitre numérique pour une découpe automatique. Etc.

Il y a même une chaine pour faire des doubles vitrages.

Ma commande est microscopique mais traité à la perfection.

 
Puis je fais connaissance par l’intermédiaire d’un marin Français ,du club de marche  avec qui je prends contact.

La personne qui s’en occupe à la bonne idée de parler comme moi pour la simple raison qu’elle est Française ca me simplifie les rapports.

 
 
 
 
Rendez vous le Dimanche  pour une marche vers Rouklia un village abandonné dans la montagne.

 
 
 
 
 
 
Départ sous la conduite d’un guide Suédois qui connait le chemin et tout les cailloux, très intéressant de passer à coté de pierre taillée à une époque où Jules César n’était pas né. Un peu de géologie par ci et par là ,j’arrive à capter un peu le tout se fait en Anglais….je crois. Car je suis en pleine tour de Babel, huit langues présentent .

 
 
 
Arrivée au col rencontre avec le club hippique, car la raison du but de la randonnée étant un meeting des clubs de sport de nature dans ce fameux village où la taverne a été ouverte pour la circonstance ainsi que la chapelle.

Très sympathique que de ce trouver au milieu de cette réunion.

 
 
Il y a les chevaux bien sur puis les vélos de montagne avec des enfants qui on fait la montée, quelques motos tout terrains aussi il faut bien que chacun prenne son plaisir.

 
 
 
 
 
Une messe est dite le pope est arrivé en voiture avec les vivres.

 
 
 
 
 
Pour le retour deux choix redescendre vers une route où des voitures sont disponibles ou  bien remonter au col et refaire le chemin à l’envers, étant en forme j’opte pour cette formule.   

 
 
 
 
 
 
Puis une traversée du vieux Karisto entre les murs des jardins où serpente une canalisation d’eau gérée par un fontainier,
 
 
 
 
 
 
chaque parcelle a le droit à un certain temps d’arrosage  hebdomadaire.

 
 
 
 
 
 
Je retrouve Jumpy sur la place où jouent les enfants infatigables du cycloclub.

 
Belle journée. Demain je retrouve la suite de la capote.
 
 

A lire sans modération la vie d'ici ,ce que vive les Grecs 

jeudi 3 novembre 2016

Balades la Maison des Dragons

                         

                                                                                                                                                                                                                       Une petite balade au dessus de Karisto



Le castel rosso Citadelle en ruine avec tout le matériel à ses pieds pour la reconstruire.


Plus qu'à attendre les Bysantins .











La vue est belle, une histoire à lire sur internet.
Bof.
Vue sur un morceau des iles Petali .
J'habite en bas
Les Iles Petali c'est joli.
Il y en une qui appartient à la veuve Picasso ? Parait il
Une autre à un armateur; et sur une autre un grand mystère sur la fabrication d'un port privé et d'une abondante fourniture de matériel électronique?? aux dires des otoctones



En route pour une balade au pays des dragons 



Ca y est j'y suis, dans la maison des Dragons la Drakospita . Il y en a une vingtaine dans la région.
Perchée dans des endroits pas possible,loin des supermarket.



Tout en pierre du pays des dalles de plusieurs tonnes.




La vue est belle sur le maquis  le sentier bien marqué.




Bruyère et arbousiers



Détails de la construction,c'est du costaud.






Aménagement intérieur, coin coin
7000 ans avant JC.
Tout ce boulot pour servir d'abri pour les chèvres du 21è siècle








Baignoire



En route pour la suite
La matière première pour la construction



Vers le sommet




Toujours plus haut ,
Ha oui il faut le dire un trés bon balisage




Direction le Castro




Voilà l'entrée


Il ne reste plus grand chose



La sortie
Entrée dans l'autre sens
Chapelle NICOLAS
                                                                   Panorama du sommet



La crête et le chemin du retour




Une colonne oubliée sur le sentier






Ébauche d'un classeur de l'age de pierre


Le castel était la haut . J'ai du mal à comprendre pourquoi? et son utilité.



une belle boucle


Me voilà au milieu des arbouses




Je grignotte et rempli un sac



Le sac est rempli rapidement.
grand problème qu'est ce que je vais bien pouvoir en faire.????




Joly Jumpy m'attend sur le parking





Un petit bleu de 30.000€ pour le financement d'un panorama

                                                   nouvelles de Gréce.